Paulo Oliveira : 06.65.19.56.61 opguitares@gmail.com

OP Guitares vous accompagne dans la création d’un instrument unique

op guitares fabrication

Si il est courant de s’adresser à son luthier pour l’entretien ou les réparations de ses instruments, il est beaucoup plus rare de lui faire construire son propre instrument, et pour cause, il s’agit là d’une décision qui doit être mûrement réfléchie et ce, depuis très longtemps (parfois plusieurs années). Il existe à mon sens, au moins trois bonnes raisons de faire réaliser son instrument par son luthier :

  • La première étant de pouvoir posséder une très bonne copie de l’un de ses instruments fétiche devenu trop rare ou trop cher pour avoir l’original !!!
  • La seconde est de vouloir ou d’avoir besoin d’un instrument possédant une ou plusieurs caractéristiques particulières n’existant pas en grande série et qui ne pourra donc être réalisé que « sur mesure » .
  • La troisième est à mon sens, la plus difficile à mettre en œuvre : Il s’ agit de faire construire la guitare de ses rêves !!! Celle qui aura le « son », le confort, la jouabilité et l’esthétique que l’on souhaite !!! Bref, la guitare parfaite…

Cet exercice est en effet bien plus complexe, car il demande pour être réussi, une très grande expérience du futur acquéreur qui a idéalement possédé ou joué de nombreux modèles, et qui connaît donc les défauts et qualités de ces belles. Il pourra ainsi expliquer au mieux ses souhaits à l’artisan qui devra écouter, comprendre et quelques fois, déchiffrer les mots de son client pour répondre au mieux à ses attentes. Parfois, le luthier devra conseiller, parfois il devra faire des compromis (techniques) et parfois il devra « trancher » pour obtenir un ensemble cohérent qui réponde au plus près au souhait de l’heureux futur propriétaire. Rajoutez à tout ça, un investissement financier généralement important, et vous comprendrez qu’il faut prendre son temps et surtout ne pas se précipiter …

Je vous propose pour ce type de projet, de vous rencontrez sur plusieurs entretiens entre lesquels je réaliserai des études, des croquis, parfois des schémas électriques, à propos des quels nous échangerons, jusqu’à obtenir un projet viable qui devra être valider et dont la réalisation pourra enfin débutée… .

Parallèlement, je continuerai de construire quelques modèles pour les exposer, et dont certains seront proposés à la vente. Ils pourront être essayés à l’atelier par ceux qui le désireront.

Voici quelques une de mes réalisations :

Modèle OM

fabrication guitare modele OM par OP guitares
fabrication guitare modele OM par OP guitares
fabrication guitare modele OM par OP guitares
fabrication guitare modele OM par OP guitares

Cette guitare fut le premier modèle acoustique à cordes acier de type « folk » que j’ai réalisé. Je me suis pour cela inspiré des modèles « 000 » et « OM »d’avant guerre de chez Martin. Ces modèles ont la réputation d’être très équilibrés et sont pour cela très prisés des joueurs de finger-picking notamment.

Ce modèle me servant de base j’ai essayé de me rapprocher des grands standards précités, j’ai pour cela utilisé un barrage similaire ainsi que des bois ayant des caractéristiques proches. La table et les barrages ont été réalisés en épicéa européen, le fond et les éclisses sont en cocobolo (palissandre d’Amérique centrale) et le manche en acajou du Honduras. La touche et le chevalet sont en ébène d’Afrique et le diapason est de 645mm, détail important qui est la seule différence entre le modèle « OM » et le modèle « 000 »actuel ayant un diapason plus court (632mm).La largeur de la touche au niveau du sillet est de 46mm . Les sillets sont en os et le vernis cellulosique a été poli à la main. La jonction corps/manche a été réalisée par collage sur tenon mortaise de type « queue d’hirondelle »avec de la colle animale.

Cette guitare sonne vraiment bien et sa plus grande qualité est le confort de jeu procuré par son manche

Initialement construite pour moi, elle fait aujourd’hui le bonheur de l’un de mes clients qui en est tombé amoureux.


 

Modèle Chiara

fabrication modèle Chiara par OP Guitares
fabrication modèle Chiara par OP Guitares
fabrication modèle Chiara par OP Guitares
fabrication modèle Chiara par OP Guitares

Ce modèle fut pour moi un exercice complexe car réalisé avec un cahier des charges précis pour un client très particulier, ma fille !

Le challenge était de fabriquer une guitare ergonomiquement jouable pour son jeune age et qu’elle puisse continuer de jouer en grandissant. Il a donc fallu déterminer la taille idéale de caisse, du manche ainsi qu’une longueur de diapason adaptée.

Je me suis pour cela inspiré de guitares plutôt modernes avec un pan coupé vénitien, un manche fin et confortable ainsi qu’une caisse de type « grand concert » très proche des dimensions d’une « classique ». Toutefois, le barrage en X allégé, reste traditionnel et très proche des grands modèles acoustiques d’avant guerre.

J’ai utilisé pour la construction un très bel épicéa Sitka parfaitement coupé sur quartier, reposant sur une caisse en Pau Ferro, un bois esthétiquement proche des palissandres mais ayant un grain plus serré et une densité plus importante. Cette combinaison se traduit par un son équilibré, avec une très grande dynamique et une projection importante malgré le petit gabarit de la caisse.

La belle présente également quelques éléments originaux dont l’esthétique est propre à ma création, tels que la forme de la tête, l’extrémité de la touche et le chevalet. La caisse est bordée d’abalone « Paua », la rosace également. Quelques incrustations discrètes sur la tête et la touche, finissent de lui donner une touche d’élégance et mettre en valeur l’ensemble.

Cette guitare a été par la suite équipée d’un excellent système de pré-amplification Lr Baggs anthem à deux sources, dont la principale qualité est de reproduire le caractère de l’instrument, ce qui la rendit plus polyvalente et utilisable en toute circonstance.


 

Répliques Stratocaster Série L

fabrication réplique stratocaster série L par OP Guitares
fabrication réplique stratocaster série L par OP Guitares
fabrication réplique stratocaster série L par OP Guitares
fabrication réplique stratocaster série L par OP Guitares

Comme de nombreux guitaristes, je rêve de posséder un jour un de ces modèles collectors ayant marqués l’histoire de la musique. La plupart de ces instruments sont aujourd’hui malheureusement inaccessibles au plus grand nombre de par leurs cotes prohibitives. Les plus grandes marques ainsi que quelques luthiers, conscients de ce problème proposent aujourd’hui des copies inspirées de ces modèles légendaires, appelées généralement des reliques et présentant des traces d’usure plus ou moins importantes …

Cet exercice peut paraître simple au premier abord mais s’avère être en réalité un véritable casse-tête, car il faut faire un véritable travail de recherche en amont pour retrouver les techniques de fabrication et les matériaux utilisés à l’époque, si l’on veut se rapprocher réellement des originaux ; Ajoutez à cela des techniques de vieillissement artificiels pour donner l’aspect de l’ancien et vous comprendrez à quel point la tâche est difficile; J’ai voulu en construisant cette copie de l’une des plus grandes guitares de tous les temps,me rapprocher de l’esprit de Léo Fender, son créateur, et il s’avère que ce travail a été pour le moins que l’on puisse dire, passionnant !

Le corps est en aulne 2 pièces, le manche en érable avec une touche en palissandre de Rio. Les mécaniques sont des répliques des Klusons vintage utilisés à l’époque de même que le bloc tremolo accompagné de ses pontets siglés « Fender Pat Pend » ; Les plastiques se rapprochent esthétiquement de ceux de l’époque au niveau de l’usure et de la coloration. La teinte du corps a été réalisée avec des colorants à l’aniline et le vernis est bien entendu cellulosique. J’ai ensuite exposé l’ensemble sous une rampe UV plusieurs jours de façon à jaunir le vernis de manière « naturelle ». Les micros ont étés bobinés main et l’électronique respecte le modèle originale. L’une des étapes finales, et non des moindres, a consisté à reproduire ou plutôt simuler l’usure générale de l’instrument avec ses coups, rayures et craquèlements de vernis de la façon la plus réaliste possible.

Cette guitare est aujourd’hui l’une de mes préférées, et je prends énormément de plaisir à chaque fois que je la joue !


Vous avez un projet ?

Cliquez !